Partagez | 
 

 jazz ◮ il faut bien qu'on discute.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
BALL IS LIFE
✗ blabla : 598
✗ arrivé(e) le : 15/04/2012
✗ pseudo : Fostine.
✗ avatar : francisco lachowski
✗ crédits : TEARSFLIGHT



Blablabla
▲ Statut: En couple
▲ Notebook:

MessageSujet: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Dim 13 Mai - 12:20

◮ le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder.

J'avais hésité à envoyer ce message, mais je devais le faire. Avec Jazz nous n'avions plus rien échangé depuis la soirée mise à part quelques regards au lycée de temps en temps. Nous sommes mardi et ce soir je vais m'occuper de Lenny, le fils de Jazz, donc on était obligé de se voir. C'est pourquoi j'avais envoyé ce message à ce moment-là. Le mardi est une journée plutôt courte au niveau de mes heures de cours, je finis à quinze heures. Je sors du lycée et décide d'aller prendre un café au Karen's Café, il reste plus d'une heure avant d'aller prendre Lenny à l'école, j'ai donc encore le temps. Je commande un café, le prends, sort du café et me dirige vers Baker Men. Je travaille aussi ici, pas aujourd'hui, mais je décide d'aller voir Brooke pour la saluer. C’est à quatre heures que je sors du magasin pour me diriger vers l’école maternelle de Tree Hill, j’aime bien aller chercher le petit garçon, j’ai tissé des liens avec lui, je l’aime bien. J’arrive devant l’école avec un peu d’avance alors j’attends.

La cloche sonne, les plus grands sortent en premier et les plus petits sortent ensuite. Lenny arrive vers la fin, je lui fais signe avec un sourire.
« Salut bonhomme, tu vas bien ? ».Il hoche la tête pour me répondre, il n’est jamais très causant au début, il commence souvent à se livrer à moi plus tard dans la soirée.« J'ai vu ta maman au lycée, elle devrait finir de travailler pas trop tard. » Ma main attrape celle du petit garçon, comme ça je suis sûr qu’il ne va pas partir d’un grand coup. Avec lui, je prends le bus pour rentrer chez lui, il aime bien et moi aussi. Il est silencieux observant tout ce que le bus traverse, il connait l'arrêt le plus près de chez lui, alors c'est lui qui a appuyé sur le bouton stop pour demander l'arrêt. Je tiens toujours sa main et nous marchons jusque chez Jazz et Lenny. J'ai un double de la clef pour pouvoir rentrer dès que je le ramène. J'ouvre la porte et Lenny court dans la cuisine. « Tu as faim ? » Le petit garçon a retrouvé les mots, il commence à me parler pour me dire que oui, il a faim.

Deux heures plus tard, j'entends Jazz enfin sa voiture plutôt. Je sers les points et me lève du canapé, j'ai du courage, il ne faut pas que je le perde. Je me dirige vers la porte d'entrée et attends que la jeune femme entre. La porte s'ouvre, je regarde la jeune femme.
« Salut. J'ai lavé Lenny, il joue dans sa chambre. » Je garde mes distances avec elle, nous devons causer et elle le sait autant que moi. « On peut causer après si tu veux. »

_________________
l’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.


Dernière édition par Ruben E. Lewisben le Dim 13 Mai - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tree-hill.forumgratuit.org/t184-ruben-quand-un-unijambist

avatar
HABITANT DE TREE HILL
✗ blabla : 396
✗ arrivé(e) le : 23/04/2012
✗ pseudo : Luck
✗ avatar : Shailenne woodley
✗ crédits : Luckyred.



Blablabla
▲ Statut: En Couple avec Ruben
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Dim 13 Mai - 13:52


Ruben && Jazz ♡


Sans cesse s’efforcer de répondre à ses propres question ce n’est jamais très bon pour le moral. La jeune femme se posait un tas de question restant pour la plupart sans réponse. La jeune femme n’avait pas prit le temps de parler de cette soirée passé avec Ruben. Elle n’avait pas vraiment osé ce qui ne lui ressemblait que très peu, mais elle ne se voyait que très peu aller lui parler au lycée l’endroit où elle travaillait. La jeune femme n’avait que croisé le jeune homme depuis la fête des ravens. Mais, elle savait pertinemment qu’elle allait devoir parler et cette fois ne pas se cacher sous des mots en disant vouloir oublier. Elle pouvait pas encore refaire cela et recommencer par la suite avec Ruben, il fallait remettre les choses à plat et cela n’était pas une véritable parti de plaisir.

Ce matin la jeune femme avait eu cours à l’université , des cours fort intéressant pour une fois. La jeune femme fut attentive pendant ces derniers jusqu’à recevoir un texto de la part de Ruben. Elle guetta un long moment son message réfléchissant à ce qu’elle devait lui répondre tout en essayant de ne pas trop se prendre la tête. Elle répondit par un simple ‘ Je suis d’accord’ au jeune homme avant de ranger son téléphone dans son sac pour rejoindre son travail au lycée. La jeune femme maîtrisait parfaitement son emploi du temps avec sa vie de jeune mère. Elle pouvait compter sur ses amis en cas de pépin et surtout sur Ruben pour garder son fils.

Jazz avait eu un mal fou à se concentrer sur son travail en pensant à son fils ,mais surtout à Ruben qui était avec lui avec la ferme intention de parler avec Jazz. Elle devait affronter, et pourtant l’envie n’y était pas. Elle était fatigué et sans aucune idée sur ce qu’elle devait dire. Se prendre la tête c’était tout ce qu’elle avait prévu de ne pas faire ,mais au fond elle le faisait depuis la fête. La jeune femme restait jusqu’à dix huit heure à son travail le temps d’attendre que tout les cours de tutorat sois terminée, la jeune femme avait eu le temps de finir l’une de ses thèses qu’elle devait faire pour l’un de ses cours à l’université.

Elle se garait devant chez elle restant quelque minute dans sa voiture en serrant fortement le volant de cette dernière pour passer ses nerfs ou plutôt les calmer. La jeune femme respira un grand coup tout en sortant de sa voiture pour rejoindre sa porte d’entrer où elle y glissa sa clefs pour entrer chez elle.

_ Hey. D’accord merci.

Elle venait de rentrer se retrouvant face à face avec Ruben, une légère grimace avait pris place sur son visage, elle regarda un instant le jeune homme tout en lâchant ses sacs sur le sol . Elle afficha un léger sourire .

_ Je monte voir Lenny et j’arrive.

Elle se glissa sur les escaliers pour rejoindre son fils. Arrivant devant sa chambre la jeune femme resta dans l’encadrement regardant son fils jouer à une bataille entre chevalier et dragon apparemment ,elle laissa un sourire s’afficher sur son visage lorsque Lenny courut pour se plonger dans ses bras. Elle le regarda puis l’embrassa tendrement le laissant reprendre son jeu avant d’aller se changer. Elle avait quelque minute pour se changer et se mettre en une tenu plus décontractée que son jean. Elle redescendit rejoignant Ruben pour s’installer prêt de lui sur le canapé.

_ Désolé d’avoir été longue.


_________________
    Oublie un peu tout ces idiots ils verront jamais que ce qu’ils veulent voir, même si tu voulais tout changer en toi , tout ce que tu es, ça ne leur suffirait pas, ils se foutent que tu changes. • feets&foot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
BALL IS LIFE
✗ blabla : 598
✗ arrivé(e) le : 15/04/2012
✗ pseudo : Fostine.
✗ avatar : francisco lachowski
✗ crédits : TEARSFLIGHT



Blablabla
▲ Statut: En couple
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Dim 13 Mai - 15:53

◮ le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder.
Notre discussion est imminente, sa voiture va arriver, tout va sûrement paraitre bizarre. Mais ce moment devait arriver. Son fils avait été adorable depuis que j'étais allé le récupérer. En rentrant ici, je lui ai donné son goûter, on avait joué et j'avais fait tout ce qu'il fallait. J'aime bien les enfants alors c'est un plaisir de m'occuper de Lenny, surtout que c'est pour aider Jazz. Depuis vingt minutes, il joue en haut, je l'ai laissé seul et je suis descendu regarder la télé. Au fond de moi je veux me dire que je ne pense pas du tout à la maman du petit garçon, mais ça serait mentir. Il y a quelque chose en elle qui m'attire ce qui peut compliquer la discussion qu'on doit avoir. Et pour être honnête, je ne sais pas du tout quoi lui dire ce soir, mise à part le fait que je ne regrette rien de tout ce qui s’est passé depuis son arrivée. Elle est la première personne avec qui j'ai eu une relation au moment de mon retour à Tree Hill et sans qu'elle le sait, je sais beaucoup plus de choses d'elle qu'elle le croit.

C'est le bruit du moteur de la voiture à Jazz qui me sortit de mes pensées, elle était là et maintenant il fallait qu'on soit honnête l'un envers l'autre. Un silence s'est installé, seule la télévision résonne au rez-de-chaussée. C’est en serrant les poings que j’ai trouvé la force de me lever. Je m’avance vers la porte pour accueillir Jazz, elle ouvre et nous nous trouvons l’un en face de l’autre sans dire grand-chose.
« De rien. Prends ton temps, tu dois être contente de le retrouver après une journée de travail. » Je lui lance un sourire, la regarde monter et retourne m’installer sur le canapé. Je lui ai envoyé un message pour qu’on discute, mais je n’ai aucune idée de quoi dire. Lors de notre nuit passée ensemble nous avons été très proches comme lors de la soirée des cent ans des Ravens, mais à chaque fois quelque chose nous éloigne. Depuis cette dernière soirée, je ne sais plus quoi penser, au lycée je cherche toujours à savoir si Jazz est présente, j’ai envie que cette fois rien ne nous éloigne de nouveau. Après plusieurs minutes en haut, j’entends les pas de Jazz qui me signale qu’elle redescend. Je me tourne et la regarde, un sourire aux lèvres, elle vient s’installer à côté de moi. Je la regarde puis dépose mon regard sur ses mains. « Tu as passé une bonne journée ? » Cette phrase n’est pas grand-chose, mais c’est au moins un début de conversation.

« J'ai fais des crèpes à Lenny pour le gouter, si tu as faim il en reste. » C'est moi qui ai voulu qu'on cause de tout ce qui avait pu se passer et pourtant c'est moi qui repousse ce moment le plus. Je n'ai aucune idée de quoi lui dire, elle me plait, c'est vrai. Mais c'est elle qui me repousse autant, au fond de moi je pense que c'est ce que je cherche à savoir, pour y faire face. Je mets ma main sur la télécommande et appuie sur le bouton pour éteindre la télé. « Sans la télé, ça fera déjà moins de bruit. »

_________________
l’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tree-hill.forumgratuit.org/t184-ruben-quand-un-unijambist

avatar
HABITANT DE TREE HILL
✗ blabla : 396
✗ arrivé(e) le : 23/04/2012
✗ pseudo : Luck
✗ avatar : Shailenne woodley
✗ crédits : Luckyred.



Blablabla
▲ Statut: En Couple avec Ruben
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Dim 13 Mai - 16:17


Ruben && Jazz ♡


_ C‘est un peu mon nirvana . À tout de suite.

Elle laissa le jeune homme seul le temps de décompresser un moment et surtout retrouver son fils. Elle s’était blottit contre l’encadrement de la porte fixant avec amour son fils tout en le laissant approcher tout seule d’elle. L’un contre l’autre ,elle pu enfin laisser certaine chose s’en aller loin de son esprit pour profiter de Lenny. Un sourire aux lèvres la jeune femme l’embrassa prenant le temps de parler quelque peu avec son fils qui lui racontait à peu prés sa journée ,enfin surtout les choses amusante qu’il avait pu faire et elle était toujours ravi d’apprendre que son fils s’entendait et s’amusait à merveille avec Ruben. C’était ce qui compte pour elle que la personne qui le garde soit vraiment apprécié par son fils. Elle l’embrassa une dernière fois retournant dans la salle de bain.

Elle avait retiré ses affaires pour être dans une tenue un peu plus confortable. Après s’être rafraîchi , la jeune femme respira un instant rangeant un peu la salle de bain où traînait les jouets du petit, il commençait à peine à apprendre à ranger par lui-même et Ruben n’était pas la femme de ménage. La jeune femme regarda son reflet dans le miroir essayant de se redonner du courage avec la discussion qui se faisait imminente. Elle descendait les marches calmement rejoignant le jeune homme sur le canapé laissant un léger sourire envahir son visage. Elle regarda Ruben sentant son cœur battre sans vraiment savoir pourquoi, puis elle se demandait surtout comment aborder le sujet. Elle ne pouvait plus jouer la carte dû oublions où alors ,elle serait cruelle avec lui tout comme avec elle. Jazz avait joué car elle appréciait beaucoup le jeune sans doute plus qu’elle ne pouvait le penser.

_ Fatigante , mais ça va et toi ?

Une réponse aussi bateau que la question, apparemment elle n’était pas la seule à ne pas savoir quoi dire, elle avait l’impression folle d’avoir moins de quinze ans et d’être forcé de parler de sexe avec ses parents. Elle cherchait quoi dire et surtout pas quoi faire , car elle évitait de fixer ses lèvres pour ne pas avoir la moindre envie d’y goutter. Il fallait mettre les choses à plat et surtout arrêter cela ou alors les commencer ,elle n’en savait rien et cela la frustrait totalement. Elle déposa ses mains sur ses genoux en laissant l’une de ses jambes se placer sur le canapé pour finir par s’asseoir dessus. Elle se leva un instant laissant le jeune homme seul dans le salon. Elle prépara deux crêpes puis deux verre de jus qu’elle ramena dans le salon.

_ Tiens si tu en veux aussi.

Elle se réinstalla à ses cotés , cherchant encore des mots à placer pour débuter cette discussion qui n’avait pas l’air pressé de se dérouler au fond. Elle prit une bouché de crêpes en regardant le jeune homme éteindre la télé prétextant que celle là ne les gênerait pas pour parler. La jeune femme sourit puis déposa son regard dans celui de Ruben.

_ Faut qu’on parle ,mais je sais pas quoi dire.

Dit elle en secouant la tête dépité.


_________________
    Oublie un peu tout ces idiots ils verront jamais que ce qu’ils veulent voir, même si tu voulais tout changer en toi , tout ce que tu es, ça ne leur suffirait pas, ils se foutent que tu changes. • feets&foot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
BALL IS LIFE
✗ blabla : 598
✗ arrivé(e) le : 15/04/2012
✗ pseudo : Fostine.
✗ avatar : francisco lachowski
✗ crédits : TEARSFLIGHT



Blablabla
▲ Statut: En couple
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Dim 13 Mai - 20:28

◮ le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder.
Elle est redescendue. Nous sommes assis l'un à côté de l'autre, mon coeur bat de plus en plus. Mon regard posé sur sa main, j'ai envie de la toucher, d'entremêler mes doigts avec les siens. Je lui propose des crêpes, elle a l'air d'accepter. Elle se lève et se dirige vers la cuisine, mon regard posé sur elle, je la suis du regard jusqu'à son retour. Mes mains posées sur mes genoux, les serres doucement pour laisser passer mon stress. J'ai peur de ce qui va se passer, de ce qui va être dit et de ce qui va se produire par la suite. Si je me livre vraiment à elle, elle pourrait ne plus vouloir me voir. Il y a aussi l'histoire du correspondant par internet, elle n'est toujours pas au courant que c'est moi qui me cache sous cette image. De plus, elle a mis fin à cette relation internet le soir de la fête des cent ans des Ravens. Elle revient de la cuisine, je l'observe avec un sourire sur les lèvres.
« Tu veux de l’aide ? »

Je me lève et va à son niveau, je prends un verre et une assiette pour qu'elle soit moins encombrée. Je les pose sur la table basse et me rassois de nouveau sur le canapé à ses côtés. Je reprends l'assiette, la tient sans vraiment savoir quoi dire. Je prends un bout de la crêpe et le mange.
« C'est pas mauvais, je ne suis pas si mauvais en cuisine. » J’éteins la télé, Jazz me regarde, je fais la même chose posant mon regard dans le sien. Elle me dit qu’elle ne savait pas trop quoi dire, je rigole un peu me rendant compte que de mon côté c’est le même cas. « Je ne sais pas trop quoi dire non plus, on ne s'est pas revu depuis la soirée au River Court. Une soirée ou il s'est passé des choses. Je me suis dis qu'il allait se produire la même chose qu'il y a six mois, que nos seuls discours allait se rapporter à ma garde sur Lenny. Je voulais pas que ça arrive.. » Je laisse un léger silence. « .. Parce que tu m'as dit que tu pourrais pas oublier, que le dernier coup tu ne l'avais pas fait non plus, alors je sentais qu'il était obligé qu'on discute de cette soirée. » Mon regard se trouve dans le sien et le quitte que très rarement pour observer ses lèvres. « Il faut dire aussi que j'attends beaucoup de toi, que tu me dises ce que tu penses à propos de ce qui c'est passé. » Je la regarde dans les yeux faisant aussi attention à ce qui peut se passer en haut pour Lenny, s’il se fait mal ou quoique ce soit. Elle me hante légèrement, mais je dois faire attention à ce qui m’entoure. Mon regard ne quitte plus le sien, c’est quand l’envie de l’embrasser me submerge de nouveau, je quitte son regard et prend de nouveau une bouchée de crêpe. « Je suis encore lycéen, je le sais. Tu as un enfant, je le sais aussi. Mais on a que trois ans de différence. »

_________________
l’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tree-hill.forumgratuit.org/t184-ruben-quand-un-unijambist

avatar
HABITANT DE TREE HILL
✗ blabla : 396
✗ arrivé(e) le : 23/04/2012
✗ pseudo : Luck
✗ avatar : Shailenne woodley
✗ crédits : Luckyred.



Blablabla
▲ Statut: En Couple avec Ruben
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Dim 13 Mai - 21:28


Ruben && Jazz ♡


_ C‘est un peu mon nirvana . À tout de suite.

La jeune femme s’était relevé pour aller voir après les crêpes faites par le jeune homme en préparant deux par personne ainsi qu’un verre de jus. La jeune femme observa de loin le jeune continuant de retarder le moment où il devrait parler pour de bon. Elle ne savait par quoi commencer et elle avait si peur de céder à ces pulsions qui l’envahissait à chaque fois que Ruben était dans les parages. Elle passa l’une de ses mains dans ses cheveux laissant son regard se glisser un instant dans celui de Ruben qui regardait dans sa direction. Elle sourit puis baissa le regard continuant de préparer ce qu’elle avait commencé. Elle quitta la cuisine pour rejoindre le salon tout en voyant le jeune lui sourire elle en fit autant tout en déposant son regard dans le sien quand il lui proposa de l’aide. Elle fit un léger signe de tête qui voulait dire ‘bien volontiers’

Ce dernier venait de la rejoindre pour récupérer une assiette et un verre pour l’aider , puis elle le suivit pour rejoindre le canapé où elle s’installa après avoir déposé son assiette et son verre sur la table base qui se jonchait le canapé. Elle regarda un instant la télé avant de regarder quelque seconde le jeune homme qui était assez souriant ,mais avait l’air anxieux à la fois un peu comme la jeune femme. Se munissant de la crêpe qui se trouvait dans l’assiette qui avait été recouverte de Nutella par la jeune femme , puis croqua dedans à pleine dent prenant un réel plaisir à la manger. Puis elle sourit à la remarque du jeune homme.

_ tu serais presque l’homme parfait.

Dit elle tout en se mordant la lèvre inférieur. La télé s’éteignit lorsque le jeune homme appuya sur la télécommande puis ,elle laissa son regard se déposer dans celui du jeune homme laissant un sourire prendre place sur ses lèvres. Elle observa un instant le jeune homme dans les yeux qui en faisait autant avant de lâcher ce qu’elle pensait, elle ne savait pas quoi dire , elle voulait pas céder à la moindre de ses pulsions qui pourrait la faire finir dans les bras du jeune homme avant d’avoir parlé convenablement et cette fois sans aucun moyen de s’échapper de cette situation en prétextant l’âge ou tout autre chose. La jeune femme s’était fixé cette petite règle avant de franchir la porte. Elle écouta le jeune homme qui avait beaucoup de chose à dire, le problème c’est qu’elle ne savait quoi répondre à tout ça.

_ Non ,il ne pouvait pas se reproduire la même chose qu’il y a six mois. Car j’aurais jamais du dire que j’allais oublié et te forcer à le faire alors que je ne l’ai toujours pas fait. J’en suis désolé. Il faut qu’on en discute ,mais quoi dire à part que tu m’attire plus que qui compte ?

Elle le regardais finissant d’écouter le jeune homme qui continuait d’en rajouter , puis la jeune femme déposa son regard dans le sien.

_ Ce que j’en pense? Je sais pas vraiment , sauf que si tu serais pas parti ça aurait pu se finir pareil qu’il y a six mois. Et toi ?

Elle évitait de trop se concentrer sur lui , sur ses lèvres , ses mains tout ce qui pouvait la séduire et la laisser faire des choses. Elle fixa un instant son sourire qui la faisait fondre avant de boire une gorgé de son verre pur se calmer plus que de s’hydrater.

_ Le problème c’est pas notre différence d’âge , et encore moins que tu sois lycéen , mais que je sois maman et qu’on me juge à chaque instant pour avoir fait une erreur lors de ma première fois et d’avoir eu Lenny qui est tout sauf une erreur pour moi.



_________________
    Oublie un peu tout ces idiots ils verront jamais que ce qu’ils veulent voir, même si tu voulais tout changer en toi , tout ce que tu es, ça ne leur suffirait pas, ils se foutent que tu changes. • feets&foot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
BALL IS LIFE
✗ blabla : 598
✗ arrivé(e) le : 15/04/2012
✗ pseudo : Fostine.
✗ avatar : francisco lachowski
✗ crédits : TEARSFLIGHT



Blablabla
▲ Statut: En couple
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Mer 16 Mai - 22:06

◮ le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder.
Dans ma tête tout est un peu bouleversé, l'atmosphère qui était présente lors de la soirée des cent ans des Ravens vient de réapparaitre. Cette envie de la toucher, de l'embrasser me hante de nouveau. J'observe ses lèvres. La tentation augmente, je prends une grande inspiration et pose de nouveau mon regard dans le sien. Elle me dit que je suis presque un homme parfait, je suis obligé de faire un sourire encore plus grand et lui répond par un simple merci. La discussion doit partir le plus vite possible, autant faire cette discussion maintenant et au plus vite, tout sera normalement mit au clair après. Elle enchaîne par me dire qu'elle ne sait pas quoi dire, moi non plus, mise à part le fait qu'elle me plait beaucoup. C'est suite à ses mots que je prends la parole. Et lui explique mes doutes et ce que je pense.
« Je t'attire ? Pourquoi tu m'as repoussé, je le comprends pas ça. Même si tu as un fils, tu as des pulsions, des envies ? Comme je sais que tu me repousses, je n'ose rien faire, mais depuis l'autre soir dès que je te vois j'ai envie de t'embrasser. »

Je viens de lui avouer que j'ai envie de l'embrasser, pour détourner mon attention de ce qui peut se passer plus tard, je prends le verre de jus d'orange et en bois une gorgée. Par la suite, elle me dit qu'il aurait pu se passer la même chose qu'il y a six mois.
« Tu crois que je suis partit comme ça ? Je ne voulais pas faire ça, je voulais pas que tout recommence sans que tout soit au clair. » Son fils peut arriver à n’importe quel moment et pourtant j’ai envie de me rapprocher d’elle. Je suis le baby-sitter de son fils, cela paraît bizarre d’avoir passé une nuit avec ma " patronne ", mais cela ne m’empêche pas d’avoir envie de recommencer. « Tu m'attires beaucoup toi aussi, si tu me dis que peut-être il peut y avoir quelque chose entre nous, je suis capable de t'amener des crêpes chaque jour, avec des fleurs. »Un sourire se dessine sur mes lèvres quand je parle des crèpes. « Cela n'arrivera peut-être pas et j'en suis conscient, mais je suis content d'être là, car au moins tout sera mis au clair sur ce qu'on pense et sur ce qu'on va faire. Si je t'embrasse tout de suite, ça va changer quelque chose à ce que tu penses ? » Je pose mes mains sur le canapé pour me lever un peu et me déplacer pour être plus proche d'elle. Ma main se pose sur le bras de ma charmante compagnie et le parcours tendrement de haut en bas. Elle glisse doucement jusqu'à sa joue. Je glisse l'une de ses mèches derrières son oreille. « Je sais bien que Lenny n'est pas une erreur pour toi. Je l'aime bien ce petit et je suis loin de te juger parce que tu es tombée enceinte quand tu étais encore jeune. Je m'en fiche de ça, sinon je pense que je ne serais pas là, à côté de toi, en ce moment précis. J'aurais fui, parce que j'aurais eu peur, mais ce n'est pas le cas. »

_________________
l’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tree-hill.forumgratuit.org/t184-ruben-quand-un-unijambist

avatar
HABITANT DE TREE HILL
✗ blabla : 396
✗ arrivé(e) le : 23/04/2012
✗ pseudo : Luck
✗ avatar : Shailenne woodley
✗ crédits : Luckyred.



Blablabla
▲ Statut: En Couple avec Ruben
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Dim 20 Mai - 16:03


Ruben && Jazz ♡




Le cœur qui se soulevait à chacun de ces mots qui s’échapper d’ entre les lèvres du jeune homme. Jazz ne quittait plus le regard de Ruben ,essayant de ce concentrer sur ce qu’il disait et non sur les envies qui l’envahissait encore plus puissante que la dernière fois qu’ils avaient étés aussi proche. La dernière fois avait redonné cette envie qu’avait eu Jazz d’être prêt de Ruben. Ils avaient couché ensemble sans vraiment en parler , à part elle qui croyait tout mettre en ordre en disant au jeune homme d’oublier. Trouver des prétextes sans intérêt voilà tout ce qu’elle avait fait , rien d’autre maintenant elle pouvait s’en prendre qu’à elle avec cette situation qui les poussaient à parler , mais les mots ne sortent jamais assez facilement. Elle se mordait la lèvre laissant son regard presque jouer avec celui de Ruben , déposant quelques secondes son regard dans le sien avant de fixer ses lèvres. Elle le regarda bloquant un instant sa respiration avant de répondre calmement après avoir trouvé ses mots.

_ Oui tu me plais … je pense que je peux pas le nier maintenant. J’ai beaucoup pensé à l’envie de t’embrasser qui me rongeait , mais le problème c’est pas l’âge. En faites je sais plus c’est quoi le problème.

Perdu. La jeune femme refermait ses paupières tout en baissant la tête. Elle détourna la tête pour regarder à l’autre bout de la pièce pour ne pas reposer son regard sur lui. Elle essayait de calmer sa respiration et surtout retrouver un poult à peu prés normal. Les mots sortaient, laissant les deux jeunes gens vider leurs esprits mais surtout se libérer de tout ce qui pouvaient les peser à force. Elle repose son regard sur lui en amenant son verre à la bouche pour boire une gorgée avant de ne répondre.

_ Moi, non plus ,mais ça aurait pu arriver sans même qu’on maîtrise la chose.

Dit elle en levant la tête pour se remettre les idées aux clairs. Elle lâcha un léger sourire au jeune homme et à ses paroles. Elle sourit légèrement pas la suite ne quittant pas les yeux du jeune homme tout en frottant ses deux mains entre elles.

_ Je suis rassuré tu fais de bonne crêpe. M’embrasser ne changeras rien à ce que je pense Ruben.

Elle intensifia son regard sur les lèvres du jeune homme. Comment cela pouvait y changer quelque chose alors qu’elle mourrait d’envie de l’embrasser elle aussi? Elle se concentrait de nouveau sur son regard mais, d’un geste elle avança sa tête et l’embrassa tendrement avant de reculer sa tête et de souffler légèrement toute cette tension qu’elle sentait en elle. Jazz se concentrait sur ce que disait le jeune homme puis bu une gorgé du jus qui était dans le verre.

_ Je sais pas quoi dire Ruben…

Elle plongea son regard dans le siens remplie de désarroi.




_________________
    Oublie un peu tout ces idiots ils verront jamais que ce qu’ils veulent voir, même si tu voulais tout changer en toi , tout ce que tu es, ça ne leur suffirait pas, ils se foutent que tu changes. • feets&foot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
BALL IS LIFE
✗ blabla : 598
✗ arrivé(e) le : 15/04/2012
✗ pseudo : Fostine.
✗ avatar : francisco lachowski
✗ crédits : TEARSFLIGHT



Blablabla
▲ Statut: En couple
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Sam 26 Mai - 21:11

◮ le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder.
La soirée reprend une allure de la dernière fois passée avec elle. Nos regards se croisent, ma respiration s'accélère en sa présence, je ne sais plus quoi penser. Mon corps semble attiré par le sien et l'envie de l'embrasser devient de plus en plus importante. J'écoute ce qu'elle me dit, mais mon regard ne peut pas s'empêcher de se poser sur ses lèvres. Je mords légèrement la mienne avant de reposer mon regard dans le sien. Je pose une main sur mon genou, même si j'ai envie de la poser sur elle, de la caresser, de l'embrasser.
« Si tu ne sais plus c'est quoi le problème, cela signifie peut être qu'il n'y en a pas. » Je laisse place à un léger silence avant de reprendre. « Est-ce que tu t'imagine avec moi ? »

C'est une question un peu radicale, il faut le dire. Mais au moins elle est sortie, tout peut être mis au clair avec une réponse de sa part. Je me rapproche peu à peu d'elle, je ne veux pas qu'elle s'éloigne même si la réponse à ma question est négative. J'ai envie d'être prêt d'elle en ce moment précis. Mon regard dans le sien, je fais un léger sourire afin de mieux faire passer ma question.
« Tu sais, tu n'es pas obligée de répondre. » Je viens de lui dire ça, mais je n’en pense pas un mot. J’ai posé mon verre et l’assiette dans laquelle se trouvait la crêpe. Une de mes mains se pose sur le canapé, l’autre se dirige vers son bras et le caresse tendrement. Notre discussion devient un peu compliquée. Mon regard posé dans le sien, je l’observe s’approcher de moi et m’embrasser. « Maintenant que tu viens de faire ça, j'ai vraiment envie de faire la même chose. » Cette phrase sortie de ma bouche au moment où elle s'éloigne de moi. Je m'appuie sur mon poignet et me rapproche d'elle. J'enlève ma main de son bras et la pose sur le canapé, derrière elle. Je la regarde dans les yeux puis descend mon regard sur ses lèvres. Je m'approche d'elle, petit à petit observant chaque partie de son visage. Mes yeux se ferment quand mon visage n’est plus qu’à quelques centimètres du sien. Mes lèvres se collent tendrement contre les siennes. Je m’éloigne un instant, ouvre mes yeux et la regarde, puis l’embrasse de nouveau. « Tu me plait beaucoup Jazz, je ne peut pas mentir. En ta présence mon corps s'emporte. J'ai besoin de sentir tes lèvres contre les miennes, je n'ai jamais pu oublier ce qu'il s'est passé entre nous. J'ai la sensation de te connaitre et ça me pousse à vouloir être avec toi encore plus. »

_________________
l’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tree-hill.forumgratuit.org/t184-ruben-quand-un-unijambist

avatar
HABITANT DE TREE HILL
✗ blabla : 396
✗ arrivé(e) le : 23/04/2012
✗ pseudo : Luck
✗ avatar : Shailenne woodley
✗ crédits : Luckyred.



Blablabla
▲ Statut: En Couple avec Ruben
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Dim 27 Mai - 21:31


Ruben && Jazz ♡




La discussion devait être plus importante que tout autre chose en ce moment précis dans la tête de jazz. Mais, ce n’était pas le cas ,elle pensait plus au faites de toucher les lèvres de Ruben avec les siennes. Elle avait cette terrible envie qui s’était pointé comme à chaque fois qu’ils étaient aussi proche. La jeune femme avait envie d’être au plus près du jeune homme et surtout arrêter de se livrer. Entre dire qu’il lui plaisait et d’autre chose ,elle préférait littéralement l’embrasser et continuer . Elle le regardait tout en souriant et se mordant légèrement la lèvres pour s’empêcher de céder à la tentation .

_ Sans doute que le problème c’était moi.

La suite laissa la jeune femme quelque peu sans voix… Que répondre à cela ? Se voir avec lui ? Sans doute , mais dans sa tête tout était compliqué et pourtant elle se disait que cette réponse pouvait être crucial pour lui tout comme elle. Déposant son regard dans son verre la jeune femme en bu une gorgé laissant un peu de temps s’écouler avant de répondre .

_ Je pense que oui.

Elle n’avait pas prêté intention à la dernière phrase de Ruben ,qui lui disait qu’elle n’était pas obligé de répondre. Elle y croyait pas. Quand on demande quelque chose généralement on veut une réponse même si la réponse peu nous effrayer. Elle-même disait ce style de phrase quand elle ne voulait pas mettre la pression à quelqu’un et ça l’énervait quelque peu de pas avoir de réponse. Elle le regarda avalant le dernier morceau de sa crêpe. À force de se retenir la jeune femme fini par craquer et embrasser délicatement et tendrement le jeune homme avec un léger sourire sur les lèvres.

_ Je serais égoïste si je t’empêchais de faire la même chose .

Elle lâcha un léger sourire tout en le regardant tout en se reculant un peu de lui. Elle le regarda avec envie s’approcher d’elle , Jazz avait l’ impression d’avoir le sourire d’une gamine de douze ans face à Ruben à cet instant précis. Son regard ne quitta pas celui de ce dernier le laissant s’approcher doucement. Puis elle sentit ses lèvres contres les siennes puis prolongea avec douceur ce baiser. Leurs lèvres se quittèrent laissant la paroles au jeune homme. Elle l’écouta puis lorsqu’il eut terminé , elle se leva pour se poser sur ses genoux et l’embrasser avec passion puis elle décolla ses lèvres des siennes .

_ J’ai pas oublié , je m’en suis juste persuadé pour mieux te persuadé d’oublier. C’est pas une erreur si c’est arrivé , on en avait tout deux envie et je sais que là j’ai envie de t’embrasser et de te sentir contre moi: Ruben .


_________________
    Oublie un peu tout ces idiots ils verront jamais que ce qu’ils veulent voir, même si tu voulais tout changer en toi , tout ce que tu es, ça ne leur suffirait pas, ils se foutent que tu changes. • feets&foot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
BALL IS LIFE
✗ blabla : 598
✗ arrivé(e) le : 15/04/2012
✗ pseudo : Fostine.
✗ avatar : francisco lachowski
✗ crédits : TEARSFLIGHT



Blablabla
▲ Statut: En couple
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Lun 28 Mai - 11:57

◮ le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder.
J'ai l'impression que tout est en train de changer, durant le début de la soirée, j'avais le rôle de baby-sitter de son fils. Et à ce moment précis, je suis attiré par elle comme dans un couple. Mon cœur bat fort plus je m'approche d'elle, j'ai peur de la toucher, de l'abimée, pourtant mon cœur me pousse à le faire comme si je suis un aimant. Nous nous rapprochons doucement, mais sûrement. Mon oreille se tend vers l'étage supérieur afin d'écouter si Lenny joue toujours, c'est le cas. Ma main se pose sur sa peau douce, je la regarde dans les yeux avec un tendre sourire dessiné sur mon visage.
« Tu avais peut-être peur vis-à-vis de Lenny, mais tu es loin d'être un problème. » Un plus grand sourire pris place sur mon visage à la réponse de ma question qui avait suivis sa réflexion. « Si c'est oui, ça veut dire qu'on peut essayer quelque chose ? Si tu me dis non j'accepterais, même si j'aurais tout le temps l'envie d'être avec toi quand je te verrais. »

Plus les minutes passaient et plus on se rapprochait, des regards échangés accompagné de sourires. Qui peut croire qu’à ce moment précis nous ne sommes pas un couple, j’ai les mêmes gestes que je peux avoir quand j’ai une petite amie. Au plus profond de moi, j’ai envie que Jazz ait ce statut. Nos corps se rapprochent, ainsi que nos visages, nos lèvres se collent et des sourires apparaissent.
« J'adore tes lèvres, les miennes avec les tiennes c'est encore mieux. » Je ne suis plus du tout mal à l'aise face à elle, les mots sortent de ma bouche naturellement, à la fin de ma phrase elle se lève et vient s'asseoir sur mes genoux. Un plus grand sourire prend place sur mon visage, je passe mes bras autour d'elle et dépose un baiser sur son épaule avant de la regarder. Son visage se rapproche du mien, mes yeux se ferment et je profite du baiser qu'elle m'offre. « Si Lenny descend, il va voir tout ça, il va venir te sauvé de mes bras. » Je rigole légèrement, c'est vrai cela pourrait être bizarre pour le petit garçon, il y a trente minute j'étais son baby-sitter et maintenant j'ai sa maman sur mes genoux. « Je n'ai pas oublié non plus, tu n'as même pas réussis à m'en persuader. J'oublie pas des choses comme ça, surtout quand c'est pas une erreur. »

_________________
l’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tree-hill.forumgratuit.org/t184-ruben-quand-un-unijambist

avatar
HABITANT DE TREE HILL
✗ blabla : 396
✗ arrivé(e) le : 23/04/2012
✗ pseudo : Luck
✗ avatar : Shailenne woodley
✗ crédits : Luckyred.



Blablabla
▲ Statut: En Couple avec Ruben
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Lun 28 Mai - 20:32


Ruben && Jazz ♡




Son regard n’avait pas quitté celui de Ruben, elle n’y parvenait pas ,tout comme fixer ses lèvres de temps à autre tout en imaginant coller les siennes contre ces dernières. Elle revoyait quelque bride de souvenir les concernant tout les deux. Elle pensait à cette soirée y a six moi et celle qui les avaient décidés à vraiment mettre les choses à plat. Elle l’écoutait laissant Ruben finir ce qu’il avait à dire avant de se décider à respirer un grand coup et de répondre au jeune homme. Elle pensait plus vraiment à répondre non à Ruben après tout ce qu’elle avait pu lui dire. Elle hésita tout de même un instant , et sourit avant de répondre.

_ Je pense que oui, on peut tenter quelque chose ? Mais tu es sûr ?

Elle doutait , mais ça c’était son côté mère qui sortait assez souvent dans des moments tel que celui là. Les limites n’avaient plus lieu d’être dans la maison de Jazz, elle était presque collé à lui tandis que ses lèvres embrassaient passionnément le jeune homme. Elle n’avait plus envie de retenir ses pulsions aux qu’elles elle avait déjà cédé six mois plus tôt. Son regard se perdit un instant ailleurs que sur Ruben , lorsqu’elle se concentra sur les bruits qui pouvait provenir de l’étage où se trouvait son fils.

_ La parfaite combinaison ?


Elle souriait et le regardait tout en se mordant la lèvre inférieur dégustant avec ses yeux les lèvres du jeune homme. D’un coup sans prévenir la jeune femme se retrouva sur les genoux de Ruben collant son corps au sien tout en déposant ses lèvres sur les siennes pour partager quelque baiser passionné. Elle prolongeait une dernière fois un baiser tout en regardant ce dernier. Elle le regarde et sourit à sa remarque.

_ Je pense pas , je crois qu’il t’adore trop pour ça .

Elle sourit et le regarde tendrement avant de poser sa main sur le torse du jeune homme. Son regard se replonge délicatement dans le sien tandis que l’une de ses mains s’entremêle avec celle de Ruben

_ Je suis mauvaise comédienne du coup . Je prends plus ça pour une erreur.



_________________
    Oublie un peu tout ces idiots ils verront jamais que ce qu’ils veulent voir, même si tu voulais tout changer en toi , tout ce que tu es, ça ne leur suffirait pas, ils se foutent que tu changes. • feets&foot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
BALL IS LIFE
✗ blabla : 598
✗ arrivé(e) le : 15/04/2012
✗ pseudo : Fostine.
✗ avatar : francisco lachowski
✗ crédits : TEARSFLIGHT



Blablabla
▲ Statut: En couple
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Sam 23 Juin - 22:25

◮ le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder.
La question que je lui ai posée était claire et nette, mais on serait fixé, je pose ma main sur la sienne et la caresse doucement. Je me trouve proche d'elle et l'envie de l'être encore plus est très présente. Mon cœur bat de plus en plus vite à chaque fois d'un mouvement échangé entre nous se produit. À sa réponse un sourire plus grand que les autres se dessinent sur mon visage. Je m'approche doucement d'elle et lui dépose un tendre baiser sur sa joue.
« Oui je suis sûr, tu me plait trop pour que je laisse cette chance partir. » Mon visage proche du sien, je le décale légèrement et dépose de nouveau mes lèvres sur les siennes profitant du baiser échangé. « C'est ça, elles sont toutes douces en plus » Un sourire se forme de nouveau sur mon visage.

Mon attention toujours portée sur l'étage du dessus, je regarde Jazz avec le plus tendre des sourires. Je lève ma main jusqu'à sa joue et le lui caresse doucement. Un léger rire s'échappe de ma bouche sans vraiment savoir pourquoi, puis je m'approche de nouveau d'elle et dépose une nouvelle fois mes lèvres contre les siens, mais cette fois-ci en l'embrassant plus passionnément. Par la suite, je m'éloigne, mais que légèrement.
« Si tu veux je peux te faire autre chose que des crêpes si tu as faim ! » Un nouveau sourire se dessine sur mon visage, je ne peux plus les arrêter ces sourires. En sa présence, je me sens mieux, j'ai envie de sourire tout le temps. Ma main posée sur sa joue, je la descends sur le côté de sa cuisse, que je caresse doucement. Des bruits se font en haut, doucement le bruit de pas s'accentue et on voit doucement Lenny descendre les marches un jouet à la main. « Sinon je te laisse pour que tu puisses profiter un peu de ton fils, après une journée de boulot comme celle-ci. »

_________________
l’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tree-hill.forumgratuit.org/t184-ruben-quand-un-unijambist

avatar
HABITANT DE TREE HILL
✗ blabla : 396
✗ arrivé(e) le : 23/04/2012
✗ pseudo : Luck
✗ avatar : Shailenne woodley
✗ crédits : Luckyred.



Blablabla
▲ Statut: En Couple avec Ruben
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Lun 2 Juil - 0:49


Ruben && Jazz ♡




Les choses avançaient à grand pas, chose qui n’aurait jamais été déclenché par la jeune femme. Tourner autour du pot était sans doute l’un de ses principales défaut lorsqu’on parlait de sentiment ou de quelque chose de sérieux. Rien n’a voir avec la femme qui faisait quelque rencontre sympa qui pouvait prendre les choses en main. Elle était loin d’être une garce ,mais elle restait une jeune femme avait des envies à combler et elle n’avait jamais trouvé quelqu’un étant prête à l’accepter avec son fils. Elle avait pas longuement hésité pour lui répondre, au fond elle se lâchait vraiment avec lui elle était réellement elle ne se donnant pas l’air d’être heureuse à chaque seconde que lui offrait la vie. À la réponse du jeune homme elle eut un léger sourire qui se positionna sur son visage tout en laissant son regard dans celui de Ruben. Leurs lèvres étaient collé l’une à l’autre tout en donnant un coté tendre et passionné à cet échange, elle souriait comme une gamine de quatorze ans laissant ses dents martyriser légèrement sa lèvre inférieure tout en déposant sa main sur la sienne .

«  Tu me plais aussi Ruben, puis on devrait pas stopper cette parfaite combinaison »

Elle le regarde tout en approchant son visage du sien pour y déposer ses lèvres au coin des siennes tout en fixant son regard , puis elle déposa l’une de ses mains sur le torse du jeune retrouvant des souvenirs de leurs nuit passé ensemble. Une nuit qu’elle avait demandé au jeune homme d’oublier ,mais c’était comme interdire quelque chose à quelqu’un se qui poussait forcément cette personne à continuer. Ils avaient pensé à cette nuit et c’était lâché lors de la fête des ravens. Maintenant, ils se retrouvaient sur le canapé de la jeune femme et leurs histoire avaient l’air de débuter comme toute histoire d’amour? Elle sent les mains de Ruben lui caressait tendrement la joue ce qui la laissa souriante tout en surveillant l’ étage du dessus son objectif premier restait de protéger son fils. Elle prolongeait son baiser avec plaisir tout en caressant sa main et laissant l’autre de ses mains se promener sur son torse, puis leurs lèvres se quittèrent laissant le jeune homme parler . Elle sourit de cette intention.

« Non ça va Ruben , t’en fais pas. »

Elle sourit replongeant son regard dans le sien avec une nouvelle fois l’envie de goûter à ses lèvres et de se laisser aller mais Lenny ne dormait pas comme la dernière fois qu’ils avaient franchi le cap. Elle était étrangement bien se laissant aller à oublier les problèmes qu’elle pouvait avoir et tout autre chose qui l’ a mettait mal, elle sentit sa caresse et sa main qui glissa jusqu’à sa cuisse ce qui lui laissa un léger sourire aux lèvres tandis qu’elle reposait ces dernières sur celle du jeune homme. Collé l’un à l’autre la jeune femme laissa sa tête se tourner en direction des escaliers pour y voir son petit ange apparaître. Elle sourit et regardait Ruben, hésitant un instant en se mordant la lèvre à sa demande elle sourit et lui répondit.

«  Ou tu peux rester avec nous ? »

Lui lança-t-elle avec un léger sourire, elle laissa ruben retirer sa main qui se tenait encore sur sa cuisse puis se leva pour se blottir contre les bras de sa petite tête blonde, elle l’embrassa et regarda Ruben avec un large sourire.


_________________
    Oublie un peu tout ces idiots ils verront jamais que ce qu’ils veulent voir, même si tu voulais tout changer en toi , tout ce que tu es, ça ne leur suffirait pas, ils se foutent que tu changes. • feets&foot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
BALL IS LIFE
✗ blabla : 598
✗ arrivé(e) le : 15/04/2012
✗ pseudo : Fostine.
✗ avatar : francisco lachowski
✗ crédits : TEARSFLIGHT



Blablabla
▲ Statut: En couple
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Lun 2 Juil - 21:42

◮ le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder.
Dans ma tête tous c'était passé un peu vite et pourtant nous étions en train de s'embrasser, je ne regrettais rien, sentir ses lèvres contre les miennes me faisait tellement de bien. Au fur et à mesure des minutes à l'embrasser, je pose l'une de mes mains sur sa nuque, afin d'être sûr qu'elle ne s'éloigne pas, mais je fais tout cela tendrement, je ne veux pas lui faire mal. Tout vient de commencer, mais plus les minutes passent et plus je m'attache à elle. Nos lèvres se séparent de temps en temps, mais se retrouvent très rapidement. Je glisse ma main dans son cou pour la repasser devant, je prends sa tête entre mes mains, colle mon front contre le sien puis dépose de nouveau un baiser sur ses lèvres.
« D'accord, je reste avec toi dans ce cas ! » Je lève mon visage par rapport au sien et dépose un baiser sur son nez, je m'éloigne un peu d'elle avec un sourire sur les lèvres. Après avoir caressé sa joue et sa cuisse, mes mains se promènent jusqu'aux siennes, je les attrape délicatement et entremêle mes doigts avec les siens. Lenny a fini de jouer tout seul et descend nous rejoindre, ses petits pas sont reconnaissables. Le petit garçon arrive vers nous, je lui souris.

« Si vraiment tu veux, je peux. » Un sourire se dessine sur mon visage et sur le sien ce qui me fit comprendre qu'elle voulait que je reste. « Je vais appeler chez moi, je reviens. ». Je me lève en regardant le petit garçon puis Jazz qui vient de le prendre dans ses bras. Je me dirige vers la cuisine accompagné de mon téléphone, afin de passer un coup de fil. Je tombe sur Charlye qui s'inquiétait de ne pas me voir, je lui explique que je ne vais peut-être pas rentrer tôt et qu'il faut qu'elle aille se coucher. Je cause un peu avec elle voulant laisser Jazz et son fils un peu seuls, il ne l'a pas vu de la journée et je lui ai emprunté lorsqu'elle est arrivée. Je raccroche après quelque minute et je retourne dans le salon avec les deux habitants de cette maison avec un sourire aux lèvres. « Tout est ok, j'ai dis que je ne savais pas quand j'allais rentrer ce qui a rassurer ma petite sœur. » Je me trouve encore loin d'eux, mais je me rapproche petit à petit jouant un peu avec mon téléphone, je finis par le mettre dans ma poche. Depuis la soirée au RiverCourt, j'avais perdu mon objectif premier, lui avouer que j'étais son correspondant et il faut dire que j'avais peur qu'elle apprenne la vérité en regardant mon téléphone. C'est une des raisons de pourquoi je l'ai rangé avec d'arriver vers elle. Je m'assois de nouveau à côté d'elle et regarde le petit garçon. « Tu t'es bien amusé ? » Je lui fais un sourire, il fait de même et hoche la tête.

_________________
l’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tree-hill.forumgratuit.org/t184-ruben-quand-un-unijambist

avatar
HABITANT DE TREE HILL
✗ blabla : 396
✗ arrivé(e) le : 23/04/2012
✗ pseudo : Luck
✗ avatar : Shailenne woodley
✗ crédits : Luckyred.



Blablabla
▲ Statut: En Couple avec Ruben
▲ Notebook:

MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   Mar 3 Juil - 0:38


Ruben && Jazz ♡




La rapidité avait pris le dessus sur cette relation naissante. Six mois que leurs premier faux pas avait eu lieu, peut être que depuis tout deux n’avaient pas cessé de penser à l’autre ,mais qu’ils ne se l’avouaient pas. Elle était prêt de lui sentant sa main se poser sur ma nuque tandis qu’elle déposait l’une de ses mains avec douceur sur son visage tout en l’embrassant. Elle était heureuse? Ce n’était pas rare chez elle c’était à ça qu’on reconnaissait la jeune femme ,son sourire , sa joie de vivre, mais elle sentait tout ces sentiments de bien-être devenir encore plus puissant. Ce n’était peut-être pas raisonnable qu’elle soit aussi proche de lui ou que lui le soit, mais ils étaient attirés eux même étaient conscient de rien pouvoir y faire ,malgré ses six derniers mois à ne faire comme ci de rien n’était, ils avaient fini par craquer d’un seul coup, lâchant sans complexe tout le reste.

Elle sourit pleinement en entendant le jeune homme lui dire qu’il restait avec elle. Jazz était ravie, tandis qu’elle voyait son petit bonheur arriver avec son sourire qui réjouissait encore plus la jeune femme. Elle était heureuse, son fils s’entendait bien avec Ruben et pourtant un moment d’hésitation parvient en elle, comment faire face à Lenny. Elle hésitait et se posais un tas de question qui venait de la chambouler. Elle devait voir l’air perdu,mais pris son fils dans ses bras se concentrant sur lui et l’embrassant sur le front.

«  D’accord »

Lâcha là jeune femme à Ruben qui lui disait qu’il allait prévenir chez lui. Elle regardait son fils tout en le mangeant de bisou. Elle s’occupait de Lenny tout en regardant au loin Ruben qui était encore au téléphone. Elle le déposait tout en jouant avec lui ,elle se régalait sans cesse, dire que ces moments là elle les vivait depuis plus de trois ans. Penser à cela la réjouissait. Elle laissa Lenny au sol tout en lui tenant la main et déposa son regard sur Ruben qui lui dis que tout allait bien.

«  Parfait, j’espère qu’elle va bien. »

Elle s’installa sur le canapé après avoir parlait avec lui et regardait Lenny qui rejoignit presque aussi tôt ses bras. Elle regardait les deux hommes qui se tenait dans la pièce avec elle et sourit. Elle regarda Lenny qui répondait à Ruben « Oui, mais j’ai perdu , les dragons m’ont battu. » Elle rigola légèrement en écoutant son fils le laissant parler avec Ruben.



_________________
    Oublie un peu tout ces idiots ils verront jamais que ce qu’ils veulent voir, même si tu voulais tout changer en toi , tout ce que tu es, ça ne leur suffirait pas, ils se foutent que tu changes. • feets&foot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: jazz ◮ il faut bien qu'on discute.   

Revenir en haut Aller en bas
 

jazz ◮ il faut bien qu'on discute.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il faut bien savoir choisir ses amis ... [Nico/Elo]
» Faut bien se nourrir. [1 er post Rouxy (: ]
» Il faut bien plus qu'un petit rayon de Soleil pour réveiller le grand Lion paresseux.
» What have you done, Alice ? - La mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HOME IS WHERE THE HEART IS :: NORTH HILL :: C. Jazz Orton's house-